Né en 1981 à Londres, Hadrien David grandit dans un milieu familial favorable au déploiement de sa sensibilité artistique et développe très tôt, au contact de son père qui sera son premier maître, le sculpteur animalier José-Maria David, le goût de la sculpture animalière.

Sa vocation est née, il suivra donc les cours de taille directe de Sylvie Lejeune aux Ateliers des Beaux-Arts de la Glaçière (Paris 13ème) et étudiera le dessin avec Philippe Comar à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris. Maîtrisant les savoir-faire techniques, Hadrien David affirme un style personnel et donne libre cours à une fantaisie et à un humour singulièrement présents dans des objets décoratifs où l’ornementation est constitutive de l’objet. L’incarnation animale se traduit chez lui par un travail du modelé tel qu’il semble que l’artiste, donne corps à ses bronzes dans un jaillissement de forces vives, musculeuses. La sensibilité d’Hadrien David, innerve  ses créatures, les dégage de la gangue des formes inanimées et insuffle au cœur du bronze, l’étincelle du mouvement, l’énergie vitale donnant aux patines l’éclat de la lumière primordiale.

« Je veux que le mouvement de mes animaux soit en lui-même l’expression de leur langage et de leur intériorité. Le parcours de leur pensée doit se traduire à travers le chemin qu’ils tracent dans l’espace. L’animal est prince. La vitalité de son corps incarne la joie de l’âge d’or et de l’innocence, et la sculpture qui le représente doit nous donner le surplus de forces et de bonheur qu’il dégage naturellement de lui. » Hadrien David

DAVID – Le prince de la nuit – Fonderie CHAPON

H34/44 cm –  L65/72 cm

DAVID – La Bienvenue – Bronze – 25x28x40cm

DAVID – A la buvette – Bronze n°7/8

H23x40x22 cm