Maxime DAVOUST
(1958)

Home / Maxime DAVOUST (1958)

Maxime Davoust

Biographie Maxime Davoust

Né en 1958 à Linselles (France), Maxime DAVOUST suit depuis dix ans les cours pour adultes
de l’école des beaux arts de Lyon. A la suite d’une carrière d’ingénieur, il se consacre depuis
quelques années à la sculpture, auprès d’Ivan Kulinski à Sofia, ainsi qu’à la peinture dans
l’atelier de Franck Bonnefoy à Lyon.

Démarche Artistique

Maxime a toujours été attiré par la géométrie et représentation dans l’espace.
Son approche est analytique et figurative, empruntant simultanément au classique, au
futurisme et à l’art déco. Il établie des liens entre passé, présent et futur. Son expression
artistique prend source dans l’histoire et se projette dans le futur.

Vénus Maxime Davoust

Vénus détournée

L’idée du détournement de la Vénus de Milo est venue initialement de l’observation d’une sculpture de style futuriste d’Umberto Boccioni au MOMA de New York, intitulée « l’homme en mouvement » ou « forme indéfinie de continuité dans l’espace ». A cela s’est ajoutée l’impression art déco de l’empire state building et de la tour Chrysler. Après quelques maquettes, une symbiose des styles art déco et futuriste s’est imposée pour donner corps à une Vénus revisitée.

Il reprendra par la suite sur ce même thème différentes figures de l’Antiquité qu’il revisitera avec une image toujours plus contemporaine pour aboutir finalement à une ligne de collection qui fait sa signature. Il fait également appelle à des grapheurs comme Polo ou Tony Tichené afin de pousser davantage sa démarche artistique de mélange des genres.

Des sculptures étonnantes de finesse et d’énergie.