• 04 90 82 37 98
  • contact@galerie-michelperrier.com
  • Avignon, FRANCE

Claude Venard

Né le 21 mars 1913 à Paris, Claude Venard fréquente initialement l’École des Beaux-Arts qu’il abandonne deux jours plus tard. Il forge finalement son éducation artistique en restaurant des peintures avec un maître restaurateur au musée du Louvre.


En 1936, Claude Venard participe à une exposition de groupe pour un nouveau mouvement artistique dérivé de l’avant-garde, les Forces Nouvelles. Une exposition réalisée en faveur d’un retour aux principes stricts et traditionnels de l’artisanat. Les artistes Pierre Tal-Coat et André Marchand en sont membre également.

Venard finit par se révolter contre eux et crée son propre style post-cubiste au début des années 50.


Alors, depuis 1953 il restera connu pour son style angulaire distinct restant toujours fidèle à une composition post-cubiste. Il accentue progressivement le chromatisme de sa palette, utilisant jusqu’aux tons les plus crus dans une matière riche et onctueuse appliquée grossièrement au couteau.

Il a réalisé de nombreuses expositions en France mais aussi dans de nombreux pays européens notamment à la Tate Gallery de Londres et aux États-Unis.

De nombreux musées comme le Whitney Museum de New York et au Musée d’Art Moderne de Paris. Mais aussi, de Montréal, Düsseldorf, San Paulo,  Palm Spring, Bâle, Tokyo, Buenos Aires, Dallas… représentent ses œuvres encore aujourd’hui.


Ce bel artiste disparaît à Sanary en 1999.


« La palette de Claude Venard, c’est le prisme qu’il sait parfois comment réduire à l’ombre, la nuance douce de gris par qui les cantons de couleurs sensationnelles s’harmonisent, sont liés sans amener dans le conflit l’un ou l’autre pour devenir embarrassés. Il est mené par la poésie que, autrefois, j’ai trouvé la façon de certains ateliers. J’ai trouvé la poésie dans l’atelier de Claude Venard ». André Salmon